Atelier du Dimanche - Sébastien Taris - Hayssam Hoballah - L'Eko Voice Mathilda Rossignol

Le Meilleur 
Reste à Venir

Nous sommes tous des essentiels. OUI, chacun d'entre nous a un rôle ESSENTIEL à jouer dans ce monde. 
Alors ne doutons pas un seul instant de notre pouvoir individuel. Et...Faisons chacun notre part! ✊🕊️❤️🙏

Dimanche 1er mai 2022 à 20h

Théâtrocratie quand tu nous tiens

La diversité apparemment infinie des choix que nous proposent nos sociétés modernes n'était qu'une illusion.

La théâtrocratie dans laquelle nous avons évolué jusque-là apparaît désormais sous son vrai visage: celui d'un élevage de masse où une minorité ultra-protégée engraisse des humains se croyant être en liberté et les exécute selon son bon vouloir.

Sordide image, je vous l'accorde...

Une prison à ciel ouvert

En réalité, c'est même pîre: le monde moderne tout entier est devenu une prison à ciel ouvert organisée en secteurs de plus ou moins haute surveillance, dont certains se donnent l'apparence d'une pseudo-démocratie (boeuf ou poulet) mais ne laissent en fait qu'un seul choix à ses prisonniers: obéir ou souffrir.

Les maîtres de la prison ne cessent de démontrer encore et encore, au travers de l'appui par l'un ou l'autre de leurs sbires sur tel vieux bouton ou tel autre à l'effet encore plus cruel, qu'ils détiennent les clés du paradis ou de l'enfer .

Pour tuer dans l'oeuf toute vélléité libertaire des éventuels réfractaires du dimanche, certains prisonniers plus opiniâtres que la moyenne sont torturés publiquement sous différents motifs donnant l'impression de la légitimité de la punition.

La peur de la souffrance

Pour la vaste majorité des prisonniers, la seule peur de la souffrance est une dissuasion suffisante. Et les rares téméraires qui s'affranchissent de leurs peurs pour chercher une voie de sortie sont terrassés par la faim et la soif.

Seule une infime poignée parvient jamais à s'échapper pour de bon...

Mais même cette poignée-là ne s'éloigne jamais vraiment de l'enceinte extérieure dans l'espoir - noble et tout à fait humain - de pouvoir alerter leurs semblables moins fortunés afin qu'ils s'échappent à leur tour.

La souffrance est la norme. La seule échappatoire est le rêve, la distraction, "l'entertainment..."

Et si nous nous émancipions pour de bon?

Si nous décidions d'adopter une posture définitivement libertaire, en sortant une bonne fois pour toutes de la "tiéditude" (tiède attitude) qui a caractérisé notre dressage en bonne et due forme?

Si nous sortions massivement de la croyance que le système liberticide auquel nous avons appartenu jusque-là nous convient?

A quoi cela ressemblerait-il?

L'Atelier du Dimanche 1/5/2022

Mes invités aujourd'hui:
▪️ Sébastien Taris (La Vérité en Marche): https://crowdbunker.com/@laVeriteEnMarche
▪️ Mathilda Rossignol pour sa chronique bimensuelle L'Eko Voice - L'actualité vue par les Animaux: https://t.me/lekovoice

S'abonner à la Niouze l'Ether

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 comments on “L'Atelier du Dimanche 1/5/2022: "Émancipons-Nous" avec Sébastien Taris + chronique L'Eko-Voice”

  1. Bonjour Hayssam,J'ai lu un album de jeunesse "L'agneau qui ne voulait pas être un mouton" de Didier Jean et Zad. J'aurai voulu t'en envoyer des pages..

Trustpilot
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram