Coaching  -  Santé Holistique  -  Bien-Être  -  Alimentation Vivante
Hayssam Hoballah - Le Blog - Logo

“Inspire. Expire. Entre les deux, vis.

Car si tu ne fais que redouter la mort, quand vivras-tu ?”

Hayssam Hoballah (oui, c’est moi) 😄

Je me souviens avoir écrit ceci à un ami médecin réanimateur en septembre 2020 pour tâcher de le faire raisonner, en pleine montée en puissance de la stratégie d’ingénierie sociale déployée par le gouvernement pour gouverner par la peur.

A l’époque, seul le port obligatoire du masque avait été décrété, notamment pour les enfants à partir de 11 ans, et j’avais décidé d’adopter une position radicale: je ne porterais plus de masque ni en extérieur bien sûr, ni même en intérieur. 

Mon ami, médecin, étant quotidiennement au contact de personnes gravement malades, notamment du Co-vides, me considérait comme un irresponsable et un inconscient parce que je ne “croyais pas” à la gravité de la situation. 

En fait, si j’y croyais, mais pas pour les mêmes raisons que lui: je voyais juste déjà la dérive totalitaire qui se profilait à l’horizon…

Et pourtant ni les lois de prolongation sans fin de l’état d’urgence sanitaire, ni l’obligation vaccinale aux enfants, ni l’interdiction de travailler pour les non-injectés, etc… n’avaient encore été imposés. 

Mais je pressentais en mon for intérieur que le danger du narratif du Co-vides que mon ami avait réifié était bien plus grand que le Co-vides lui-même.

Pourtant relativement intelligent et capable de raisonner par lui-même en temps normal, le choc émotionnel qu’il avait subi en mars-avril 2020 et les mesures aberrantes qui en avaient découlé avaient supprimé toute forme de raison objective en lui. Il était hypnotisé.

Seule la peur dominait son discours en prétextant son statut d’expert au contact quotidien du Co-vides pour justifier son bon sens à lui et mon total dénuement de bon sens à moi .

Cela fait aujourd’hui plus d’un an qu’il ne m’a plus adressé la parole…Et je le comprends. 

Et cela fait plus d’un an que je nourris l'espoir de me tromper et que la science lui donne enfin raison. 

Mais force m’est de constater que les événements me donnent raison: rien de tout ce qui a été entrepris par la mafia qui nous gouverne ne l’a été dans l’intérêt de réunir notre Humanité, tout a plutôt été fait pour nous diviser et nous opposer les uns contre les autres. 

C’est certainement ce dont vous avez dû faire l’expérience aux repas en famille de Noël, non? 

Bref, j'ai enfin recontacté mon ami pour renouer le contact.

Car peu importe notre “bord” dans cette guerre silencieuse qui est livrée à toute l’Humanité, il est temps de se réunir. Et cette période de fêtes est l’occasion de dépasser nos peurs respectives et d’ouvrir nos bras les uns aux autres. Ce n’est pas facile mais il n’y a pas d’autre chemin qui nous est proposé: le seul chemin est soit difficile soit insupportable. 

Si nous ne voulons pas souffrir plus que nécessaire, il va nous falloir diluer suffisamment nos egos pour ne pas sombrer dans l’écueil du “je te l’avais dit, tu vois. Tu ne m’avais pas écouté, etc.” et accueillir les bras ouverts ceux parmi nous qui mettent un peu plus de temps à réaliser la supercherie. 

Car nous avons tous le même intérêt: la Vie. Et c’est ensemble que nous sommes en Vie, et non séparés.

L’Atelier du Dimanche 26 décembre 2021

Cet Atelier du Dimanche sera participatif: vous êtes les bienvenus à monter avec moi en live pour évoquer notamment comment se sont passées les discussions autour de nos repas en famille ce week-end.

Et j’aurai également le grand bonheur d’accueillir à nouveau Mathilda Rossignol, après de longues semaines de pause, pour une chronique de l’Eko Voice, l’actualité vue par les animaux. 

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram