Coaching  -  Santé Holistique  -  Bien-Être  -  Alimentation Vivante
Oliv Oliv Olivier Réhaut Francis Lalanne Elections législatives Hayssam Hoballah

Le Meilleur 
Reste à Venir

Nous sommes tous des essentiels. OUI, chacun d'entre nous a un rôle ESSENTIEL à jouer dans ce monde. 
Alors ne doutons pas un seul instant de notre pouvoir individuel. Et...Faisons chacun notre part! ✊🕊️❤️🙏

Dimanche 15/5/2022 à 20h

Le moins que l'on puisse dire au sujet de la dérive totalitaire que nous constatons dans notre pays est que l'appareil idéologique d'Etat est devenu une véritable mafia servant des intérêts autres que ceux des citoyens.

Ce que l'on appelle la République Française est désormais une concentration de tous les pouvoirs entre les mains d'apparatchiks aux ordres de partis politiques simulant la démocratie mais servant tout sauf la démocratie.

Alors à quoi bon voter si c'est bonnet blanc ou blanc bonnet?

Visionner l'émission sur:

Démocratie... Permettez-nous d'en douter.

La démocratie ne consiste bien sûr pas à voter pour des représentants qui décident ensuite entre eux des lois qu'ils vont imposer de gré ou de force à leurs concitoyens mais bel et bien de voter directement pour les lois.

Telle est la vraie démocratie: un cadre légal où l'on débat et décide des lois.

Et pourtant, dans le simulacre de démocratie qu'est devenu le Parlement, les députés et sénateurs suivent tout bonnement les consignes de leur parti pour voter pour ou contre telle ou telle loi, peu importe ce qu'en pensent les citoyens qui les ont élu.

Ceci est tout l'inverse de la démocratie: c'est tout simplement un vol de représentativité, un dol, une mise à néant du contrat de confiance entre les citoyens et leurs représentants pseudo-démocratiques.

Se faire représenter ou pas?

Il n'y a absolument plus de contrepouvoir politique aujourd'hui en France. Les lois qui sont passées à tour de main par un gouvernement scélérat sont le fruit d'une volonté unilatérale et non plus d'un débat démocratique tenu intelligemment par des élus travaillant pour l'intérêt de leurs électeurs.

Une fois qu'on a voté pour un politicien membre d'un parti politique, ce sont les consignes de son parti qu'il suivra et non l'avis de ses électeurs - tout du moins par jusqu'à ce qu'un échéance électorale les rappelle à son bon souvenir.

Donc honnêtement non, me faire représenter? Très peu pour moi, merci.

Frédérique Dumas, ancienne députée LREM, estime que le Parlement sert désormais de chambre d'enregistrement aux mesures décrétées par un gouvernement scélérat.

Mais se présenter?

Si l'on parle de démocratie directe, autrement dit de la capacité d'un citoyen à exercer directement son droit de représentation, là ça devient très intéressant.

Malheureusement le fonctionnement actuel du parlement n'a pas vocation à cela... C'est un système des partis qui fait tout pour cliver de manière binaire entre la gauche et la droite, bien que cette classification n'ait guère plus de sens aujourd'hui.

Voilà comment entrent en jeu des citoyens qui décident d'user intelligemment de leurs droits civiques non pas pour se faire représenter mais bel et bien pour se présenter et ce, sans affiliation à aucun parti politique et en restant donc libre de leurs choix.

Des citoyens libres candidats aux législatives

C'est une belle idée que celle de candidats citoyens non-affiliés.
Mais après la déconvenue des élections départementales et régionales de 2021, je n'ai que peu d'espoir quant au traitement que feront les médias des candidatures citoyennes à ces élections législatives, et donc des résultats qui s'ensuivront...

Mais nous avons tout fait ces dernières années pour nous opposer à la dictature du gouvernement criminel de la République Française. Et rien n'y a fait...

Alors s'il y a un espoir de rétablir une certaine forme de débat au Parlement, il est essentiel que ceux qui en sont capables se mobilisent pour l'incarner.

C'est le cas d'Olivier Réhaut (alias "Oliv Oliv"), qui fait partie de ces citoyens pionniers qui osent se présenter à ces élections en tant que citoyens libres et non en tant qu'esclave apparatchik d'un parti qui leur dictera leur ligne de conduite à l'Assemblée.

Son action mérite d'être saluée car à quelques semaines à peine de ces élections, l'horizon démocratique semble plus que jamais obscurci avec un "président" qui s'est a priori fixé comme priorité de continuer à emmerder affectueusement les Français.

"Ce qui compte désormais, c'est la présence citoyenne non-encartée au Parlement."

Francis Lalanne

L'Atelier du Dimanche 15/5/2022

Pour cet Atelier du Dimanche, j'ai le plaisir d'accueillir Olivier Réhaut et Francis Lalanne pour qu'ils nous donnent leur perspective sur ce qu'impliquerait potentiellement un engagement citoyen massif pour ces élections législatives.

Peut-être leur propos créera-t-il d'autres vocations à se présenter à ces élections?
(les candidatures aux élections législatives peuvent être déposées du lundi 16 au vendredi 20 mai)

S'abonner à la Niouze l'Ether

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Trustpilot
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram